La mastite

mastitis2

Ce n’est pas amusant. Il est rouge, sanglant et brut. Il vous fait sentir comme vous avez un cas horrible de la grippe. Il implique souvent aussi des sabots. Dames; Je suis ici pour parler de survivre la mastite.

Symptômes:

La sensibilité des seins ou de chaleur au toucher.
Sentiment de malaise
Le gonflement des seins.
La douleur ou une sensation de brûlure en continu ou pendant l’allaitement.
Rougeur de la peau, souvent dans un motif en forme de coin.
La fièvre de 101 F (38,3 C) ou plus.
Une masse douloureuse et dur
Pus suintant de la zone touchée ou du mamelon
Caillot de lait

Personnellement, je suis sur mon dernier tour d’antibiotiques pour le pire des cas de mammite que j’ai jamais eu. J’ai eu la chance de ne jamais avoir avec mon premier enfant. Avec mon deuxième, je manqué de mammite quand mon bébé était âgé de quelques jours, par pompage et exprimant autour de l’horloge et de massage ainsi. Cette fois cependant, je me suis réveillé avec elle.

A 5 heures, je tremblais, et j’avais une boule douloureuse dans ma poitrine. Il s’avère que j’ai eu une fièvre de 103. J’ai essayé les conseils habituels pour sabots: massage, pompage, exprimant. Rien ne fonctionnait, donc j’ai essayé une douche chaude et en appuyant sur dur avec des serviettes enroulées, et il je l’ai vu. La preuve que j’ai eu une infection. Je l’ai cherché en ligne, et tout indiqué à la mammite. La rougeur était begining, et je savais que je devais me voir rapidement. Alors je suis allé à l’hôpital et il a obtenu le regarda.

Le médecin que je voyais était pas le plus intelligent. Comme dit par les médecins suivants, il aurait dû me donner des antibiotiques IV. Au lieu de cela, j’étais fourré et poussé deux fois dans chaque bras jusqu’à ce qu’ils ont finalement obtenu un échantillon de sang et une IV d’eau salée stérile. Je suis hydraté, puis dit que mon nombre de globules blancs dans le sang était à plus de 19.000 et que ma fièvre a été confirmée, avec une pression artérielle élevée. On m’a prescrit des antibiotiques oraux et dit de venir le lendemain.

Quand je suis revenu, mon infection était pire. La rougeur était propagée à partir du haut vers le bas de ma poitrine. J’ai montré cela au médecin, qui a immédiatement administré des antibiotiques IV, et était incrédule que cela n’a pas été fait hier. On m’a prescrit des antibiotiques plus forts et envoyé pour une échographie d’urgence. Un abcès a été confirmé. Gardez à l’esprit que je suis allé à l’hôpital le même jour que mes symptômes ont surgi, alors imaginez si je l’avais attendu plus longtemps!

Un chirurgien est venu et a poussé une aiguille dans mes abcès cinq fois différents. Tout ce qu’elle pouvait sortir était l’air, mais comme elle percé l’abcès, il est devenu plus petit, car il a commencé à se propager. On m’a dit de revenir à jeter un oeil à dans deux jours, pour voir si je besoin d’une chirurgie d’urgence pour obtenir l’abcès enlevé.

Deux jours plus tard, je vois un autre médecin. Elle voit que le gonflement et une rougeur a diminué et ma fièvre a disparu. Elle dit l’abcès semble plus petit, donc il doit être épuisant sur son propre. Elle me renvoie à la maison avec une prescription des antibiotiques pendant 10 jours.

Comme je suis rentré chez moi, je devais pomper plus souvent que d’habitude, et douches chaudes aidé. J’ai découvert après le pompage après une douche chaude, il y avait deux sabots qui est sorti que je ne savais même pas qu’il y avait. Je mentionne cela parce que, après une douche chaude, l’expression et le pompage a été facilitée et plus utile, donc je le recommande vivement. Le sang est sorti dans mon lait ainsi, de sorte que a été une surprise. Les tours dehors lui est également due en partie à la mammite.

Donc là vous l’avez; mon histoire de survie de la mammite. La leçon que je veux que vous preniez cela, est que le moment où vous vous croyez avoir mammite, pour obtenir immédiatement des soins médicaux. La mammite est fatale dans les pays d’Afrique où l’absence de traitement. Il est une maladie grave qui peut être très laid très rapide. Je n’étais pas allé quand je l’ai fait, je l’aurais une intervention chirurgicale très probablement nécessaire. Parole aux sages: écoutez votre corps, appelez votre médecin si vous n’êtes pas sûr, et quand tout le reste échoue, consulter un médecin.

Conseils de prévention:

-Porter un soutien-gorge qui est pas trop serré.
-Ne pas dormir sur le ventre, car cela peut compresser vos conduits de lait et causer des sabots qui peuvent conduire à la mammite.
-Allaiter et / ou pomper souvent
-Ne pas aller trop longtemps entre les tetée/ exprimage
-Portez des vêtements amples, jamais trop serré autour de la poitrine
-Bien manger pour aider votre corps à rester en bonne santé
-Prenez beaucoup de repos pour garder votre système immunitaire stimulé

~*~

It’s not fun. It’s red, bloody, and gross. It makes you feel like you have a horrible case of the flu. It often also involves clogs. Ladies; I am here to talk about surviving mastitis.

Symptoms: 

Breast tenderness or warmth to touch.
Generally not feeling well
Swelling of the breasts.
Pain or a burning sensation continuously or during breastfeeding.
Redness of the skin, often in a pattern wedge.
Fever of 101 F (38.3 C) or more.
A painful, hard mass
Pus oozing from the affected area or nipple
Milk clots or clogged milk ducts

I personally am on my last round of antibiotics for the worst case of mastitis that I have ever had. I was fortunate enough to never have it with my first child. With my second, I narrowly missed mastitis when my baby was a few days old, by pumping and expressing around the clock and massaging as well. This time however, I woke up with it.

At 5 am I was shivering, and I had a painful lump in my breast. Turns out I had a fever of 103. I tried the usual tips for clogs: massaging, pumping, expressing. Nothing worked, so I tried a hot shower and pressing hard with rolled up towels, and there I saw it. Proof that I had an infection. I looked it up online, and everything pointed to mastitis. The redness was begining, and I knew I had to get seen fast. So I went to the hospital and got it looked at.

The doctor I saw wasn’t the smartest. As told by subsequent doctors, he should have given me IV antibiotics. Instead, I was poked and prodded twice in each arm until they finally got a blood sample and an IV of sterile saltwater in. I was hydrated, and then told that my white blood cell count was at over 19,000 and that my fever was confirmed, with elevated blood pressure. I was prescribed oral antibiotics and told to come in the next day.

When I returned, my infection was worse. The redness had spread from the top to the bottom of my breast. I showed this to the doctor, who immediately administered IV antibiotics, and was incredulous that this hadn’t been done yesterday. I was prescribed stronger antibiotics and sent up for an emergency ultrasound. An abscess was confirmed. Keep in mind that I went to the hospital the same day that my symptoms arose, so imagine if I had waited any longer!

A surgeon came in and prodded a needle into my abscess five different times. All she could get out was air, but since she punctured the abscess, it became smaller since it started spreading. I was told to come back to take a look at it in two days, to see if I would need emergency surgery to get the abscess removed.

Two days later, I see another doctor. She sees that the swelling and redness has gone down and my fever is gone. She says the abscess seems smaller, so it must be draining on its own. She sends me home with a prescription of the antibiotics for 10 more days.

As I went home I had to pump more often than usual, and hot showers helped. I found out after pumping after a hot shower, there were two clogs that came out that I didn’t even know were there. I mention this because after a hot shower, expressing and pumping was made easier and more helpful, so I highly recommend it. Blood came out into my milk as well, so that was a surprise. Turns out it’s also due in part to the mastitis.

So there you have it; my mastitis survival story. The lesson I want you to take from this, is that the moment you believe you have mastitis, to get medical attention immediately. Mastitis is fatal in countries in Africa when left untreated. It is a serious condition that can get very ugly very fast. Had I not gone in when I did, I would have most likely needed surgery. Word to the wise: listen to your body, call your doctor if you’re unsure, and when all else fails, seek medical attention.

Prevention tips:

  • Wear a bra that isn’t too tight.
  • Don’t sleep on your belly as this can compress your milk ducts and cause clogs which can lead to mastitis.
  • Nurse and/or pump often
  • Don’t go too long between nursing/expressing
  • Wear loose clothing, never too tight around the chest
  • Eat well to help your body stay healthy
  • Get plenty of rest to keep your immune system boosted

 

Symptoms source: http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/mastitis/basics/symptoms/con-20026633

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s