Une lettre à mon beau-fils

vagabond

Mon cher beau-fils,

Je sais que tu ne m’as jamais demandé d’être dans ta vie. Vous avez pratiquement vécu toute votre enfance sans moi dans l’image. Tu ne savais que mon existence quand tu avais 14 ans. Vous avez probablement imaginé qu’un jour votre père pourrait sortir avec une autre femme, et peut-être même vous l’avez imaginé devenir un père. Cependant, je ne pense pas que vous l’imaginiez comme ça. Je sais que non.

Quand votre père et moi sommes devenus conjoints, je ne suis pas simplement d’accord pour être sa famille. Pour moi, j’ai accepté d’être la famille de sa famille. J’ai accepté d’être là pour vous aussi, mais vous aviez besoin de moi. J’ai scellé cet accord quand j’ai eu des enfants avec votre père, liant son sang à la mienne. Mes filles sont vos sœurs, vous êtes le frère de mes filles.

Malgré notre séparation, malgré tout ce qui est arrivé, mes filles restent vos sœurs. Tu restes le frère de mes filles. Ce lien de sang ne se brisera jamais. Comme votre frère demeure intact, ainsi fait mon pacte à la famille de votre père, à vous.

Je veux que vous sachiez que la rupture de ma relation avec votre père, n’a pas changé autre chose. A mes yeux, vous êtes toujours mon beau-fils. Je suis toujours ta belle-mère. Je ne vais nulle part.

Donc, à vous, je fais ces promesses.

Je promets de ne pas vous maltraiter, surtout pas lié à mes sentiments pour votre père. Vous êtes deux personnes séparées dans ma vie et celle de mes filles. Vous pouvez partager le sang avec votre père, mais c’est tout ce que vous partagez.

Je promets de ne pas t’enlever de tes sœurs. Si vous voulez rester dans leur vie, je ne vous empêcherai pas de le faire. Je veux que vos sœurs connaissent leur frère et que vous connaissiez vos sœurs.

Je vous promets que vous serez toujours les bienvenus dans notre maison. Que vous souhaitiez rendre visite à vos sœurs, avoir quelqu’un avec qui parler, ou même un endroit où rester, je suis là pour vous. Je ne peux pas être votre premier choix, mais je suis ici néanmoins.

Je promets d’être une oreille pour écouter, le soutien moral quand vous en avez besoin, et une personne positive dans votre vie. Je sais que vous n’avez jamais eu deux parents à temps plein qui grandissent, et je suis désolé de le savoir. Bien que je puisse être arrivé en retard dans votre vie, j’ai l’intention de continuer à être un adulte positif dans votre vie.

Je ne suis peut-être pas votre sang, je ne vous ai peut-être pas donné naissance, je ne vous ai peut-être pas élevé, et je ne vous connais peut-être pas aussi longtemps que les amis les plus proches de votre mère. Je ne peux pas vivre près de vous, je ne peux plus être avec votre père, je ne pourrai pas vous voir aussi souvent que j’aime. Cependant, je suis ici pour vous. Je me soucie de toi, et tu es le sang de mes filles. La famille est très importante pour nous, et je vous considère comme une partie de notre famille.

Tu es le frère de mes filles. Mes filles sont vos sœurs. Et jusqu’à ce que tu me dises autrement, tu es toujours mon beau-fils, et je suis toujours ta belle-mère.

~*~

My dear stepson,

I know you never asked for me to be in your life. You’ve practically lived your entire childhood without me in the picture. You only knew of my existance when you were 14 years old. You probably imagined that someday your father would date another woman, and maybe you even imagined him becoming a father again. However, I don’t think you imagined it quite like this. I know I didn’t.

When your father and I became spouses, I didn’t just agree to be his family. To me, I agreed to be family to his family. I agreed to be there for you as well, however you needed me. I sealed this agreement when I had children with your father, tying his blood to mine. My daughters are your sisters, you are my daughters’ brother.

Despite our seperation, despite all that has happened, my daughters remain your sisters. You remain my daughters’ brother. That bond of blood will never break. As your siblinghood remains intact, so does my pact to your father’s family, to you.

I want you to know that the rupture of my relationship with your father, has not changed anything else. In my eyes, you are still my step-son. I am still your step-mother. I am not going anywhere.

So to you, I make these promises.

I promise to not mistreat you, especially not related to my feelings for your father. You are two seperate people in my and my daughters’ lives. You may share blood with your father, but that is all you share.

I promise not to keep you from your sisters. If you want to remain in their lives, I will not prevent you from doing so. I want your sisters to know their brother, and for you to know your sisters.

I promise that you will always be welcome in our home. Whether you would like to visit your sisters, have someone to talk to, or even a place to stay, I am here for you. I may not be your first choice, but I am here nonetheless.

I promise to be an ear to listen, moral support when you need it, and a positive person in your life. I know you never had two full-time parents growing up, and I am very sorry to know that. Though I may have arrived late in your life, I plan to continue to be a positive adult in your life.

I may not be your blood, I may not have given birth to you, I may not have raised you, and I may not have known you nearly as long as some of your mother’s closest friends. I may not live close to you, I may no longer be with your father, I may not be able to see you as often as I like. However, I am here for you. I care about you, and you are my daughters’ blood. Family is very important to us, and I consider you a part of our family.

You are my daughters’ brother. My daughters are your sisters. And until you tell me otherwise, you are still my stepson, and I am still your step-mother.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s