Attention a ce que tu dit…

Vous qui voyez le ventre d’une femme enceinte … faites attention à ce que vous dites.

Vous ne savez pas dans quelle situation la femme est. Ne touchez pas son ventre sans permission, surtout si elle est une étrangère. Ne posez pas de questions personnelles. Ce n’est pas ton affaire.

Imaginez comment déchirante et inconfortable, il est pour une mère de répondre à ces questions quand elle a subi une perte.

«Est-ce votre première grossesse? Un étranger demande à la femme qui a eu une fausse couche la grossesse précédente. Qu’est-ce qu’elle dit? Mentira-t-elle, pour éviter des questions plus personnelles et le silence embarrassant qui suivrait inévitablement la vérité? Ou est-ce qu’elle dit la vérité, seulement pour risquer la personne en disant quelque chose de plus insultant?

“Es-tu nerveux au sujet de la naissance?” Demande une connaissance, à la mère attendant d’un bébé mort-né. Comment met-elle en mots la douleur déchirante et l’angoisse paralysante que l’histoire se répétera?

«Est-ce votre premier enfant? Un passant peut demander à une femme enceinte, qui est dernier enfant est mort dans l’enfance. Dit-elle oui pour brosser les questions suivantes? Dit-elle non et subit-elle les douloureuses enquêtes subséquentes?

Ce sont des dilemmes que personne ne devrait avoir à faire face.

Soyez attentif quand vous voyez une femme enceinte. N’hésitez pas à apprécier la nouvelle vie en herbe en privé, ou tout simplement dire un politesse “félicitations”. Il est plus sûr d’offrir des compliments que de poser beaucoup de questions. En fait, juste ce petit geste d’appréciation peut faire une journée gonflée, nauséeuse, en sueur, gonflé, hormonal, femme enceinte.

~*~

Sticks and Stones

You who sees a pregnant woman’s belly…be careful what you say.

You don’t know what situation the woman is in. Don’t touch her belly without permission, especially if she’s a stranger. Don’t ask personal questions. It’s none of your business.

Imagine how heartbreaking and uncomfortable it is for a mother to answer to these questions when she’s experienced a loss.

“Is this your first pregnancy?” a stranger asks to the woman who had a miscarriage the previous pregnancy. What does she say? Does she lie, in order to avoid more personal questions and the awkward silence that would inevitably follow the truth? Or does she tell the truth, only to risk the person saying something furthermore insulting?

“Are you nervous about the birth?” asks an aquaintance, to the expecting mother of a stillborn baby. How does she put into words the mind-shattering pain and crippling anxiety that history will repeat itself?

“Is this your first child?” a passerby can ask a pregnant woman, who’s last child died in infancy. Does she say yes to brush off following questions? Does she say no and endure the painful subsequent inquiries?

These are dilemmas that no one should have to face.

Please be considerate when you see a pregnant woman. Feel free to appreciate the budding new life in private, or just say a polite “congratulations”. It’s safer to offer compliments than to ask lots of questions. In fact, just that small gesture of appreciation can make a swollen, nauseous, sweaty, bloated, hormonal, pregnant woman’s day.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s