A hands-on approach

maman

Oldie mais goodie: une nouvelle loi rend illégal de toucher le ventre d’une femme enceinte sans sa permission. Apparemment, il a fait partie de la loi sur le harcèlement pendant un certain temps. Les procureurs appellent cela un «avertissement renouvelé» après qu’une femme enceinte a déposé un procès de harcèlement contre un homme pour le toucher du ventre indésirable.

Vous pouvez lire l’article ici: Il est illégal de toucher les ventres enceintes en PA
J’ai entendu de nombreuses mamans et mamans-à-être sur ce sujet. Les étrangers virtuels se chargent de commenter, de toucher et même de donner des conseils sur le ventre d’une femme. J’ai demandé à une femme si je portais des jumeaux, même des triplets, parce que mon ventre était une taille impressionnante. Parole du sage: une femme enceinte sait qu’elle est grande. Il n’est pas nécessaire de le dire, encore moins de faire des commentaires comme celui-ci, en particulier à un étranger virtuel. C’est grossier et condescendant.

Pour le toucher du ventre, cela m’est arrivé une fois par une connaissance et puis-voisin. Cela ne m’a pas dérangé trop, puisque sa fille et la mienne étaient de bons amis, mais je lui ai dit de demander d’abord la prochaine fois. Je ne peux pas imaginer ce que les femmes passent par avoir leur ventre touché par des étrangers complets. Les gens n’ont-ils pas le sens des frontières?

Cela peut empirer après votre accouchement; Les gens viennent à vous et toucher votre bébé, parler à votre bébé, parfois même ramasser votre bébé! Bien qu’il soit facile de comprendre que les bébés sont tout à fait adorable, c’est tout autre chose de violer l’espace personnel de quelqu’un et la vie privée, en particulier un étranger complet. Les mamans qui ont ce qui leur est arrivé, la plupart du temps les étrangers ignorent complètement les parents aussi!

Cela éveille des débats dans de nombreux groupes de maman; Est-il acceptable de toucher le ventre d’un étranger quand ils sont enceintes? Certaines femmes disent que c’est inoffensif et amende, et certaines femmes apprécient l’attention. Cependant, d’après mon expérience, la plupart des mères se sentent très mal à l’aise, et estiment que cela ne devrait même pas être un problème. Qu’est-ce que tu penses?

~*~

Oldie but goodie: a new law makes it illegal to touch a pregnant woman’s belly without her permission. Apparently, it has been part of the harrassment law for a while. Prosecutors are calling this a “renewed warning” after a pregnant woman filed a harrassment suit against a man for unwanted belly-touching.

You can read the article here: Illegal to touch pregnant bellies in PA

I have heard from many moms and moms-to-be on this subject. Virtual strangers take it upon themselves to comment on, touch, even give advice on a woman’s belly. I have had a woman ask me if I was carrying twins, even triplets, because my pregnant belly was an impressive size. Word from the wise: a pregnant woman knows she’s big. There is no need to say it, let alone make comments like this, especially to a virtual stranger. It’s rude and condescending.

For belly-touching, this has happened to me once by an acquaintance and then-neighbor. It didn’t bother me overly, since her daughter and mine were good friends, but I did tell her to ask first next time. I can’t imagine what women go through having their bellies touched by complete strangers. Do people have no sense of boundaries?

This can get worse after you give birth; people come up to you and touch your baby, talk to your baby, sometimes even picking up your baby! While it’s easy to understand that babies are quite adorable, it’s a whole other thing to violate someone’s personal space and privacy, especially a complete stranger. The moms who have this happened to them, most of the time the strangers completely ignore the parents as well!

This sparks debates in many mom groups; is it okay to touch a stranger’s belly when they are pregnant? Some women say it’s harmless and fine, and some women enjoy the attention. However, from my experience, most mothers feel very uncomfortable, and feel that this shouldn’t even be an issue. What do you think?

Attention a ce que tu dit…

Vous qui voyez le ventre d’une femme enceinte … faites attention à ce que vous dites.

Vous ne savez pas dans quelle situation la femme est. Ne touchez pas son ventre sans permission, surtout si elle est une étrangère. Ne posez pas de questions personnelles. Ce n’est pas ton affaire.

Imaginez comment déchirante et inconfortable, il est pour une mère de répondre à ces questions quand elle a subi une perte.

«Est-ce votre première grossesse? Un étranger demande à la femme qui a eu une fausse couche la grossesse précédente. Qu’est-ce qu’elle dit? Mentira-t-elle, pour éviter des questions plus personnelles et le silence embarrassant qui suivrait inévitablement la vérité? Ou est-ce qu’elle dit la vérité, seulement pour risquer la personne en disant quelque chose de plus insultant?

“Es-tu nerveux au sujet de la naissance?” Demande une connaissance, à la mère attendant d’un bébé mort-né. Comment met-elle en mots la douleur déchirante et l’angoisse paralysante que l’histoire se répétera?

«Est-ce votre premier enfant? Un passant peut demander à une femme enceinte, qui est dernier enfant est mort dans l’enfance. Dit-elle oui pour brosser les questions suivantes? Dit-elle non et subit-elle les douloureuses enquêtes subséquentes?

Ce sont des dilemmes que personne ne devrait avoir à faire face.

Soyez attentif quand vous voyez une femme enceinte. N’hésitez pas à apprécier la nouvelle vie en herbe en privé, ou tout simplement dire un politesse “félicitations”. Il est plus sûr d’offrir des compliments que de poser beaucoup de questions. En fait, juste ce petit geste d’appréciation peut faire une journée gonflée, nauséeuse, en sueur, gonflé, hormonal, femme enceinte.

~*~

Sticks and Stones

You who sees a pregnant woman’s belly…be careful what you say.

You don’t know what situation the woman is in. Don’t touch her belly without permission, especially if she’s a stranger. Don’t ask personal questions. It’s none of your business.

Imagine how heartbreaking and uncomfortable it is for a mother to answer to these questions when she’s experienced a loss.

“Is this your first pregnancy?” a stranger asks to the woman who had a miscarriage the previous pregnancy. What does she say? Does she lie, in order to avoid more personal questions and the awkward silence that would inevitably follow the truth? Or does she tell the truth, only to risk the person saying something furthermore insulting?

“Are you nervous about the birth?” asks an aquaintance, to the expecting mother of a stillborn baby. How does she put into words the mind-shattering pain and crippling anxiety that history will repeat itself?

“Is this your first child?” a passerby can ask a pregnant woman, who’s last child died in infancy. Does she say yes to brush off following questions? Does she say no and endure the painful subsequent inquiries?

These are dilemmas that no one should have to face.

Please be considerate when you see a pregnant woman. Feel free to appreciate the budding new life in private, or just say a polite “congratulations”. It’s safer to offer compliments than to ask lots of questions. In fact, just that small gesture of appreciation can make a swollen, nauseous, sweaty, bloated, hormonal, pregnant woman’s day.

Maison de naissance vs. l’hopital

J’ai donné naissance à l’hôpital et dans un centre de naissance. Vous êtes indécis sur l’endroit où vous voulez donner naissance? Voici les points positifs sur les deux types de naissances.

L’hôpital:

mainSource: http://images.google.ca

  1. Péridurale. Si tout le reste échoue, vous avez accès à des médicaments de la douleur. Cela peut rendre la naissance beaucoup plus facile pour beaucoup de femmes.
    2. Intervention d’urgence. Si quelque chose va mal, vous êtes dans le meilleur endroit. Des complications peuvent survenir, et le personnel sont formés dans tout ce qui peut aller mal, et l’équipement est disponible.
    3. Césariennes. Pour ceux qui ont c-sections prévues, bien sûr, cela doit être fait dans un hôpital.
    4. Rester plus longtemps. Pour ceux qui aiment être loin de la maison pendant quelques jours après la naissance, un hôpital est idéal. La plupart des hôpitaux gardent les femmes qui ont accouché par voie vaginale environ 48 heures, et c-section naissances autour de 3 jours ou plus.
    5. Consultante en lactation/ échantillons de lait maternisé. Si vous souhaitez allaiter, vous pouvez demander à voir le consultant en lactation directement à l’hôpital. Si vous voulez la formule d’alimentation, il y a souvent des échantillons gratuits de lait autour, donc on n’a pas besoin d’apporter votre propre formule.

    Centre de naissance:
    2016-05-25-1

1. Naturel. Tout ce qui arrive, il sera naturel sauf en cas de situation d’urgence médicale. Le manque de médicaments contre la douleur signifie que vous pouvez donner à la naissance et le travail en toute position et passer autour.
2. Des cours. Souvent, les centres de naissance offrent des cours sur la gestion de la douleur, les techniques d’accouchement, ce qui se passe lors de l’accouchement et du travail, et des cours d’allaitement.
3. Ouvert d’esprit. Ici, vous êtes plus susceptibles d’avoir vos demandes alternatives respectées, comme l’encapsulation placentaire, clampage tardif du cordon, la naissance de l’eau, etc.
4. Touche personnelle. Les sages-femmes d’un centre de naissance ajouter une touche personnelle à l’expérience. Ils vont vous écouter, avocat pour vous, et vous soutenir à 100%. Il est, un lien spécial de confiance qui ne peut aider pendant le travail et l’accouchement.
5. Chambres luxueuses. Les chambres ressemblent à celles d’un magazine ou un hôtel de luxe. Il est entièrement équipé (généralement) un ballon d’accouchement, accroupi bar, baignoire, lit, douche et plus encore!

~*~

I have given birth in both the hospital and at a birth center. Are you undecided about where you want to give birth? Here are positive points on both types of births.

Hospital birth:

main_rn707_delivery_roomSource: http://images.google.ca

  1. Epidural. If all else fails, you have access to pain medication. This can make birth much easier for a lot of women.
  2. Emergency Intervention. If anything goes wrong, you are in the best place. Complications can arise, and staff are trained in whatever can go wrong, and the equipment is available.
  3. C-sections. For those who have planned c-sections, of course this needs to be done at a hospital.
  4. Longer stay. For those who like being away from home for a few days after birth, a hospital is ideal. Most hospitals keep women who have a vaginal birth around 48 hours, and c-section births around 3 or more days.
  5. Lactation consultant/formula samples. If you want to breastfeed, you can ask to see the lactation consultant directly at the hospital. If you want to formula feed, there are often free formula samples around, so you don’t need to bring your own formula.

Birth center birth:

2016-05-25-2

  1. Natural. Everything that happens there will be natural barring any medical emergency. The lack of pain medication means you can give birth and labor in any position and switch around.
  2. Classes. Often birth centers offer classes on pain management, birthing techniques, what happens during birth and labor, and breastfeeding classes.
  3. Open-minded. Here you are more likely to have your alternative requests abided by, like placental encapsulation, delayed cord clamping, water birth, etc.
  4. Personal touch. A birth center’s midwives add a personal touch to the experience. They will listen to you, advocate for you, and support you 100%. It’s a special, trusting bond that can only help during labor and delivery.
  5. Luxurious Rooms. The rooms resemble those from a magazine or a luxury hotel. It comes fully equipped with (usually) a birthing ball, squatting bar, tub, bed, shower and more!